marcher sur les trottoires

Espace de discussion dans lequel vous pourrez échanger avec les habitants des autres quartiers de la Ville de Boé.
scorpio
Messages : 2
Enregistré le : 18 déc. 2017 11:03

marcher sur les trottoires

Messagepar scorpio » 18 déc. 2017 11:30

bonjour
j'ai la chance d'avoir mes 2 jambes , celle aussi d'être en pleine formes , mais certains d'entre nous ne l'on pas et depuis des années nos trottoires
servent de parking a des individus de tous age qui considére que le trottoires ,domaine public ; est une extension de leurs maison;leurs garage sert de
piéces annexe,( tiens il y a des impots a récuperer MR le maire),bien sure ces individus doivent etre devant leurs portes car marcher ,est un acte de
sportifs de haut niveau, par contre l'handicapé qui marche sur la route, ou la grand mére qui tombe sur la route du aux trou, ou instabilité ca ce n'est
pas grave,que faire alors ,rouspéter ,mais ils s'en foutent car ils ne respecte rien, de la place pour tous le monde il y en a,j'ai 2 voitures aucune depuis
25 ans n'a jamais était sur le trottoir, APPLIQUER la lois ,ne pas attendre l'accident, ce n'est pas la majorité des boêtiens, car la la majorité n'est pas
totalement stupide .

ALLEZ POUR 2018 ,on rêve , les piétons marche sur le trottoire,et les voitures roulent sur la route.

scorpio
Messages : 2
Enregistré le : 18 déc. 2017 11:03

Re: marcher sur les trottoires

Messagepar scorpio » 26 déc. 2017 12:50

scorpio est un groupe de citoyen, qui demande a vivre a boé suivant les lois de la république, un de nous ,non concerné a subit des insultes ,en réponse ,la lois sur le stationement est consultables sur le site legifrance.gouv

Article R417-11
• Modifié par Décret n°2016-1849 du 23 décembre 2016 - art. 4
I.-Est considéré comme très gênant pour la circulation publique l'arrêt ou le stationnement :
1° D'un véhicule sur les chaussées et voies réservées à la circulation des véhicules de transport public de voyageurs, des taxis ou des véhicules d'intérêt général prioritaires ;
2° D'un véhicule ou d'un ensemble de véhicules de plus de 20 mètres carrés de surface maximale dans les zones touristiques délimitée par l'autorité investie du pouvoir de police ;
3° D'un véhicule sur les emplacements réservés aux véhicules portant une carte mobilité inclusion comportant la mention “ stationnement pour personnes handicapées ” prévue à l'article L. 241-3 du code de l'action sociale et des familles ou une carte de stationnement pour personnes handicapées prévues à l'article L. 241-3 du même code dans sa rédaction antérieure au 1er janvier 2017 ;
4° D'un véhicule sur les emplacements réservés aux véhicules de transport de fonds ou de métaux précieux ;
5° D'un véhicule sur les passages réservés à la circulation des piétons en traversée de chaussée ;
6° D'un véhicule au droit des bandes d'éveil de vigilance à l'exception de celles qui signalent le quai d'un arrêt de transport public ;
7° D'un véhicule à proximité des signaux lumineux de circulation ou des panneaux de signalisation lorsque son gabarit est susceptible de masquer cette signalisation à la vue des usagers de la voie ;
8° D'un véhicule motorisé à l'exception des cycles à pédalage assisté :
a) Sur les trottoirs, à l'exception des motocyclettes, tricycles à moteur et cyclomoteurs ;
b) Sur les voies vertes, les bandes et pistes cyclables ;
c) Sur une distance de cinq mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation, en dehors des emplacements matérialisés à cet effet, à l'exception des motocyclettes, tricycles et cyclomoteurs ;
d) Au droit des bouches d'incendie. ;
II.-Tout arrêt ou stationnement très gênant pour la circulation publique prévu par le présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
III.-Lorsque le conducteur ou le titulaire du certificat d'immatriculation est absent ou refuse, malgré l'injonction des agents, de faire cesser le stationnement très gênant pour la circulation publique, l'immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Article R417-5
L'arrêt ou le stationnement d'un véhicule empiétant sur un passage prévu à l'intention des piétons est interdit.
Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.

Retourner vers « Mieux vivre dans son quartier »



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité