Quartier Boé Village
Tour Lacassagne

Image bandeau - Quartier Boé Village

Quartier Boé Cités
Le canal

Image bandeau - Quartier Boé Cités

Quartier Boé Aquitaine
Espace commercial

Image bandeau - Quartier Boé Aquitaine

Quartier Saint-Pierre-De-Gaubert

Image bandeau - Quartier Saint-Pierre-De-Gaubert

Parc Montalembert

Parc Montalembert

Les atouts sont multiples pour cet espace naturel joliment mis en valeur pour en faire «un havre de paix et de fraîcheur à l'ombre des vieux chênes et le long des berges tranquilles du canal».

En famille ou entre amis, il est en effet fort agréable de se retrouver autour des tables de pique-nique alors que les enfants peuvent bénéficier des aires de jeux, les amateurs de pétanque improvisent des terrains et les sportifs s'adonnent à leur passion.

Jardin japonais

La création d'un jardin japonais, au même titre que le jardin hortithérapeutique, participe à la valorisation florale de la commune par la création de lieux plus intimistes, au sein d'une trame végétale plus globale.

Jardin Japonais

Ce dernier trouve naturellement sa place dans l'environnement direct de la médiathèque, concrétisant ainsi le volet culturel d'un tel aménagement, emprunt d'une symbolique très forte.
C'est dans cet esprit, en essayant par ailleurs d'être au plus prés du respect de la tradition qu'a été conçu ce jardin.
Asymétrie et harmonie des courbes en ont guidé la conception.

Véritable ligne directrice du jardin, une rivière sèche «le chemin de rochers » impose une lecture tout en transversalité de ce paysage. Ses méandres en assurent la dynamique et éveillent volontairement l'imaginaire et l'invitation au voyage...absence de la présence d'eau, il faut suggérer seulement sinon la proposition serait réduite à sa simple réalité...

Par delà les rives, le jardin s'exprime par une minéralité organisée (Rocher isolé = Kami, abri des esprits, Roches en triangle,...).

La volontaire sobriété d'une végétalisation caractéristique: Les bambous, les érables du Japon, notamment, trouvent tout naturellement leur place tout comme les cerisiers du Japon en arrière plan non loin du Levant.Il s'agit également d'occulter l'horizon grâce aux plantations afin d'optimiser l'intimité du jardin.

Véritable point d'accroche du regard (et élément d’accessibilité pour le personnel de la médiathèque), un pont aux couleurs traditionnelles jalonne la lecture de ce paysage.

Enfin, le belvédère tout en bambou de construction au même titre que celui utilisé pour la barrière fait office de fenêtre ouverte sur ce jardin intimiste à la personnalité affirmée.

Sérénité, apaisement et méditation sont les sentiments qui émanent de ce lieu contemplatif où ce qui ne se voit pas est très important «imaginaire exacerbé».

Jardin horthitérapeutique

Un jardin extraordinaire se love à l'arrière de l'espace culturel François Mitterrand. Un parcours sinueux, des haltes thématiques articulées autour des cinq sens et une philosophie singulière caractérise ce singulier jardin qui porte le nom de jardin hortithérapeutique de Boé.

Jardin Thérapeuthique
Ce jardin se veut être un lieu d'apaisement. Il éveille les sens et favorise la diminution du sentiment de stress ou d'anxiété. Regarder le jardin comme un lieu de thérapie est un fait nouveau. Quelques réalisations récentes sont là pour témoigner du bien-fondé de l'hortithérapie : CHU de Nancy ou au centre François-Baclesse à Caen. Mais le jardin hortithérapeutique est aussi un lieu pédagogique et ludique.

Le parcours est composé de 7 pôles thématiques :

  • Le rucher (existant) et ses abords : apiculture, présence faunistique : papillons, coccinelles.
  • L'odorat : aromatiques, feuillages à froisser, sous-bois.
  • L'ouïe : fontaine, plantes sensibles au vent, mobiles, volière, revêtements à textures particulières…
  • La vue : luxuriance des plantes, approche chromatique des associations végétales.
  • Le goût : potager, verger variétés anciennes (conservatoire de Montesquieu), reconnaître les saveurs sans les voir.
  • Le toucher : écorces singulières, feuillages...
  • Et un pôle « sixième sens » qui regroupe l'ensemble des sens et qui sera le lieu des expos et des ateliers jardinage.

Ces différents pôles sont accessibles aux personnes à mobilité réduite par un cheminement PMR (mini 1,80 m de large) agrémenté de mobilier et rythmé par des activités : jardinières en bois à hauteur, bancs et chaises, toilettes «sèches», signalétique adaptée, marquage de couleurs différentes selon la thématique abordée, secteurs d'ombre et de lumière, activités des 4 saisons : plantation, arrachage, arrosage, cueillette et animations diverses : fête du miel, recherche des oeufs à Pâques...

Le jardin hortithérapeutique de Boé est accessible à tous et à tout moment.